L'été est là et Dady'J vous invite à découvrir son nouveau coup de coeur en la personne de l'artiste peintre Marie BOWN

Marie BOWN habite Brovès en Seillans.

 

Pour sa formation artistique, elle a suivi des  cours de dessin et peinture  - Atelier Pierre Soulages – Charenton le Pont (94), avant de se former  au métier de décorateur de spectacle  et adaptation à la décoration d’intérieur.(toile peinte , trompe l'œil, faux bois, faux marbre, faux bronze…)  - CFPTF -  Montreuil -93. Elle a ensuite reçu une formation aux techniques de patines sur murs/sols et mobiliers.

 

         Elle utilise moult techniques. En effet, le sujet, au gré de l’inspiration  impose la matière et l’outil : couteau, pinceau,  main,  chiffon…

Pigments et colle de peau sur toile /  Huile sur toile ou bois / Acrylique / medium / technique mixte / Encres sur papier marouflé sur toile / Collages…

 

Sa démarche :

A l’origine, créer des analogies entre une idée abstraite et l’image chargée de l’exprimer

   Depuis 2016,  évolution vers plus d’abstraction

   Travail de préférence sur grands formats  (toile, bois, mur) pour une expression artistique « physique », intuitive dans l’élan créatif, laissant la part belle au geste et libératrice d’énergie.

 

Activités annexes

    Elaboration de grands formats décoratifs ou de trompe l’œil, en collaboration avec un architecte d’intérieur ou  sur commande pour des  particuliers

Performances, animations en public.

Elle a exposé beaucoup à Seillans, mais aussi à Montferrat, Antibes, Tourrettes ou Les Arcs et Callian.

 

Pour la contacter : marie.bown@wanadoo.fr

 

Au début de cette année 2017, Dady'J vous a invité à découvrir son coup de coeur Denis GIRAUD

 

Denis Gibaud habite à la Roquette sur Siagne. Il nous confie sa passion: "Je fais des peintures à l'huile (reproductions de tableaux)et œuvres originales) et des sculptures (terres cuites et pierres taillées). Je peux travailler sur commandes notamment pour des portraits peints ou sculptés.
Vous pouvez aller sur mon site internet (figurant sur cette page) où vous attendent de nombreuses photos de mes travaux.
Je suis principalement inspiré par la Renaissance et l'Art Gréco-romain."

Cette année 2016

Dady.J vous propose son coup de coeur

Marius JEREMIAZ

 

 "Voilà un homme passionnant à la vie déroutante, qui témoigne d’une grande force de caractère et d’une belle âme.

 

Ses parents polonais, Joseph et Marie, émigrent à Hambourg après la guerre 14-18, puis à Paris au début des années 20.  Marius naît à Paris en janvier 1927. Dans cette enfance un peu insouciante, il devient un petit « goï » français et un élève moyen.

 

1939, Marius a été envoyé en Bretagne. Mai 1940 la guerre est à Paris. Avec sa famille c’est l’exode vers Nantes, où tous arrivent en même temps que la Wehrmacht. Retour à Paris. C’est le lycée Turgot, puis l’École des Arts Appliqués à l’Industrie, où il est un excellent élève. En avril 1942, son père, menacé, passe en zone sud. Marius, parce qu’il est juif est viré de l’école. En juillet  1942, comme sa mère, il échappe à la rafle du Vel d’Hiv. Le reste de la famille disparaîtra à Auschwitz. Henri Pellacoeur fait passer Marius en zone sud le 20 juillet 1942. Et Marius découvre Lyon tout comme son frère Bernard. Sa mère est en Charente et son père dans l’Ain. Finalement, en octobre 1942, Marius avec ses parents sont envoyés à Saint-Félicien en Ardèche. Le père en janvier 1943 est intégré au GTE 133 à Saint-Privat. Marius, un jeune homme gonflé, réussit à le faire libérer. Marius entre alors dans la résistance et rejoint, au printemps 1944, une compagnie FTP la 7 105è à Lamastre.  Le voilà maquisard à 17 ans, Avec les FTP il participe à de nombreux coups de mains et participe à tous les combats de la libération sur Saint-Etienne et Lyon, (libéré le 6 septembre 1944). Le 15 septembre il rejoint Paris.

 

En 1945, il a 18 ans, il reprend ses études, rencontre Wanda et l’amour. Ils se marient en 1948. S’il a 21 ans elle n’en a que 19. Ils vivent à Paris ; Marius travaille à la Compagnie des Arts photomécaniques. Mais il crée bien vite sa propre entreprise « Studio Jéré », qu’il gère avec Wanda. En 1954 naît Richard leur fils unique. Marius collabore avec la revue « Arts et Déco », travaille avec l’architecte Fernand Pouillon.

 

Mais le bonheur n’a qu’un temps ? En 1970 Wanda devient dépressive, malade et ne peut plus travailler avec Marius. En 1982, ils vendent « Studio Jéré ». Entre temps en 1980, ils ont acheté un champ sur les hauteurs de Montauroux. Marius dessine sa maison, comme un artiste, un sculpteur qu’il est, mêlant esthétisme, harmonie et fonctionnalité. Malheureusement en octobre 1992, Wanda décède d’un cancer. Marius quitte alors Paris et s’installe définitivement dans le Var. Il épouse à noël 2006, Paule, une galeriste parisienne et ils vivent des jours heureux au plus haut de Montauroux.

 

Marius a toujours aimé le dessin, la sculpture et plus qu’un long discours admirons ces œuvres, au cœur de sa maison et de son jardin dessiné de ses mains. Marius a de très nombreuses fois été primé de par le monde et il a tant exposé qu’il est devenu un sculpteur mondialement reconnu. Mais Marius est aussi un homme très attachant que Dady.J grâce à son coup de cœur 2016 nous permet de découvrir avec bonheur."

 

Nous vous recommandons la lecture de « Marius » de Klaus W. Bender.

 

Michel Germain

 

Cette année 2015, Dady.J vous a proposé deux coups de coeur:

Claudia WYPYCH et Gerhard SENN

 

Claudia WYPYCH,
coup de coeur 2015 de la galerie Oustaou Moussenc 
 a exposé du 8 août au 23 août 2015.

ATELIER LES CINQ TERRES

"Usage de la Terre récoltée au fil de mes balades en pays de Fayence. Finement broyée, tamisée, mélangée à un liant, elle couvre de petites toiles de ses teintes surprenantes. Des sujets "symbole" sont peints avec de la peinture acrylique.

TOILES DE POCHES, car grâce à leur petite taille, elles sont faciles à emporter partout avec soi en guise de "talisman".

J'aime peindre sur des matières naturelles, ainsi la terre, le métal rouillé, la toile de jute, le bois...

Pour imiter la matière - trompe l’œil - je deviens la matière elle-même. Faux bois, faux marbre, fausse pierre, faux métal rouillé..."

Claudia WYPYCH

 

et un autre coup de coeur 2015

Gerhard SENN, citoyen helvétique, né en 1946, a exposé à l'Oustaou Moussenc en 2012.

Découvrez à nouveau l'artiste peintre et ses oeuvres

Après ses études secondaires, il suit des cours  à la  Kunstgewerbeschule de Bâle, puis à la Decorationslehre Globus à Bâle. Ensuite il travaille dans la plus grande agence de publicité de Suisse (GGK). Après les agences telles que Schönhaus Bâle et Chan où il effectue un travail de graphiste, il crée sa propre agence de publicité à Liestal de 1972 à 2005 avec plusieurs employés. Il fait des stages en Grèce, en Espagne, dans le sud de la France et en Mongolie pour acquérir les techniques de l'aquarelle et de la peinture acrylique.

Il expose avec succès en Suisse. Depuis 15 ans, il s'est orienté vers la peinture acrylique sur des toiles de grandes dimensions. C'est ainsi qu'il aime peindre désormais. Dans son atelier de Fayence, il crée des œuvres aux couleurs intenses du sud.

Les expositions dans diverses galeries et autres lieux d'exposition de Suisse et du sud de la France ont convaincu de plus en plus amateurs d'art et acheteurs. Cela l'incite à poursuivre dans cette direction.

TOURRETTES

que d'aucun appelle Tourrettes-lès-Fayence a mis au cœur de son âme et en tout cas tout au long de ses rues, l'art à la disposition de tous. Promenez vous dans les calades et découvrez les artistes...